appareillage eedf
Appareillage
Eclaireuses Eclaireurs de France
Groupe Lapérouse de Boulogne-Billancourt

Histoire de lutins

dimanche 27 janvier 2013

farfadet

Le lit superposé

Il était une fois, un garçon et une petite soeur. Ils avaient un lit superposé qui était magique. Mais le lit superposé pouvait voler!
Un jour, quand le lit atterrit, il cassa un de ses pieds et avec la lumière,il se cassa une jambe!
Une fois, il emmena les deux enfants dans le passé des rois et des reines à cause d’un dérèglement lié à la perte de ses pieds. Mais les gardes l’empêchent de passer en fermant le pont levis.
A force de brûler, le lit se transforma en une grosse grenouille brûlante. Les enfants étaient parti. Les enfants s’étaient cachés derrière un buisson.
Quelques heures plus tard, ils ont vu une charrette passer et sont montés dedans pour accéder au château. Mais il fallait qu’ils ne fasse aucun bruit pour pouvoir entrer dans le château. Ils fallait qu’ils soient incognito. Le garçon savait bien escalader les murs mais pas sa soeur. Il a beaucoup réfléchi. Tellement que la nuit était tombée.
C’est alors qu’il vit du lierre. Il demanda à sa soeur de se cacher dans un buisson pendant qu’il montait.
Il réussi, par un saut de côté, à s’accrocher aux barreaux de la fenêtre. Il était si petit qu’il réussi à se faufiler à travers les barreaux. Il entra dans une chambre et s’aperçut que le lit de la chambre était le leur mais tout neuf.
Il prit les draps et en fit une corde pour faire monter sa soeur. Puis ils demandèrent au lit de les ramener dans le présent.
Ils retournèrent dans le présent et n’eurent plus de problème.
Texte écrit par Alexandre, Anis, Basile, Clara, Emilien, Enora, Florine, Marine, Martin, Maud, Maya et Raphaël avec l’aide d’Héron et Harfang le 27 janvier 2013.
Les rêves des princes et des princesses
Il était une fois, dans un château, une princesse qui s’ennuyait. Et un prince qui s’ennuyait aussi. La reine et le roi, qui étaient très bon, faisaient tout ce qu’ils pouvaient pour que leurs enfants ne s’ennuient pas. Ils étaient très riche.
La princesse adorait les animaux. Elle en avait des tonnes dans sa chambre. Elle avait tellement d’animaux que sa chambre était toute dérangée.
Un jour, elle se dit: « Mais pourquoi n’irai-je pas dans la forêt avec mon cheval? » Et elle y alla.
Un jour, son père la vit dans la forêt et se dit qu’elle n’était pas une vraie princesse. Un jour, elle vit une maison et entra dedans. Il y avait un ogre. Il l’enferma dans une cage pour la manger le soir. Mais quand l’ogre voulu la manger, elle n’était plus là. Elle avait gardé une épée et avait coupé un barreau. Maintenant elle courrait et trouva son cheval et monta dessus. Elle retrouva ses traces et retourna au château. Elle trouva le prince.
L’ogre s’énerva et se transforma en monstre vert et rouge avec des griffes géantes car il avait de la magie…!
Tout à coup, la princesse se réveilla de son rêve. C’était un cauchemar!
Elle était tellement perturbé par son cauchemar qu’elle ne mangea pas pendant deux jours. Donc tout le monde était interloqué. Que pouvait bien avoir la princesse Cunégonde ? Le roi se dit qu’elle avait été mangé des baies dans la forêt.
Le prince alla voir la princesse et lui demanda:
– Que se passe-t-il Cunégonde ?
– Oh Pierre-Louis-Jacques, j’ai fait un rêve atroce!
Et comme ils ne s’ennuyaient pas dans leurs rêves, ils décidèrent de toujours se raconter leurs rêves.
Ils ne s’ennuyèrent plus de toute leur vie.
Texte écrit par Alexandre, Anis, Basile, Clara, Emilien, Enora, Florine, Marine, Martin, Maud, Maya et Raphaël avec l’aide d’Héron et Harfang le 27 janvier 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *