appareillage eedf
Appareillage
Eclaireuses Eclaireurs de France
Groupe Lapérouse de Boulogne-Billancourt

En relisant Appareillage…

dimanche 5 février 2012

appareillage-46

Couverture 1946

« Voici 20 ans que je pris la plume pour la 1ere fois pour ébaucher un bulletin qui devait s’appeler ‘Appareillage’. Voici 20 ans donc qu’est sorti le 1er numéro du journal du groupe qui devait passer par toutes sortes de péripéties, tantôt ronéoté, tantôt imprimé, tantôt agrémenté de dessins, puis quelquefois de photos. A l’image même de notre groupe, il eut des hauts et des bas, il fut composé par des équipes bien étoffées ou rédigé hâtivement par un pauvre bougre bien seul. »
C’est en ces termes que Chevreau débutait l’éditorial du 20eme anniversaire en 1965.

Dans les années 1980, Appareillage, c’était avant tout un journal trimestriel qui nous indiquait le programme des activités, le nom des responsables, l’ « Officiel » où l’on avait plaisir à retrouver les étapes et les promesses du dernier camp d’été, et enfin , l’éditorial de Chevreau qui faisait un point sur le groupe. Le 35ème anniversaire est également l’occasion d’un récapitulatif reprenant l’histoire du groupe depuis sa création.

appareillage 1965 Couverture 1965

1987, un journal « Aventures Ivoiriennes » retrace l’aventure des responsables et ainés du premier camp en Côte d’Ivoire.

C’est en 1992 que nous avons repris Appareillage avec mon ami Hathi, nous avons pu rapidement profiter des progrès techniques avec un ordinateur et une imprimante. C’était notre seule activité dans le groupe après avoir été responsables. On s’est peut-être un peu pris au jeu, et on y a rajouté quelques rubriques :

  • Les interviews d’anciens du groupe.
  • Une rubrique « Le saviez-vous » qui recensait les différentes aventures vécues par les éclés.
  • Des jeux.
  • Un « marcassinage », article dont l’auteur éponyme délirait un peu.

C’est à cette période qu’un jeune éclé, Sergio (Sanglier) commenca à réaliser quelques bandes dessinées pour la revue. Le dessin est à la mode « tag ». la revue prit subitement un coup de jeune… et le scoutisme au groupe également.
Ce sont peut-être ces dessins qui inspirèrent un autre éclaireur Jérémy (Tapir) qui agrémenta la revue jusque dans les années 2005. Cette expérience suscitera peut-être sa vocation puisqu’il est aujourd’hui graphiste.

Couverture 1976

En 1994, nous avons été très fiers qu’un groupe d’éclaireurs édite même anonymement un Appareillage Pirate. Ce numéro reprenait les différents potins du camps d’été avec beaucoup d’humour. La même année, nous avons édité un Appareillage spécial pour le camp d’été qui lancait le grand jeu.
1995, le 50ème anniversaire donne lieu à un nouvel Appareillage Spécial 50ème récapitulatif : ce numéro reprend l’historique, une interview de Chevreau, quelques articles d’anciens Appareillages et une bd de Sergio.
C’est à ce moment que nous avons rendu la main à une nouvelle équipe, et Appareillage a survécu jusqu’en 2007, avec quelques numéros célèbres dont l’Appareillage rouge… spécial totémisation ! (Merci à Tapir, Serval, Ecureuil, Gayal, Xavier, Kodiak pour leur travail !).
Le dernier numéro date du dernier semestre 2007 et est disponible en téléchargement.
Un blog est régulièrement mis à jour depuis ce jour là.
2012, la boucle est bouclée, appareillage.net sur Internet est lancé, et j’espère que vous aurez l’occasion de participer à la réussite de ce site en nous envoyant vos articles et vos photos.
En attendant, je souhaite vous faire partager quelques articles de ce journal qui nous retrace toute l’histoire du groupe.

Bien amicalement

Fennec

Un petit témoignage de ce qu’était Appareillage dans les années 1975 :
Appareillage, ce sont de vrais souvenirs pour moi car il y a encore bien plus longtemps et pendant longtemps les « baby »  (Bertrand, Alain, Béa, Yves) faisaient l’appareillage de façon très archaïque au bureau de chevreau, (l’ancien), je crois rue de l’est et c’était une épreuve mais pleine de rires et avec beaucoup d’articles à taper et à retaper : des grands et des petits. Il y avait aussi une fiche technique, le carnet rose, une recette de cuisine, une fiche de chant  ETC… Chevreau n’en finissait pas de demander…..

Béatrice Gorin (Responsable 1975, et mère d’un éclaireur)

Pour aller plus loin :

Un dessin de Sergio M. (Sanglier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *